Les plantes de l'immunité

Me voilà de retour! Même si je n'avais pas réellement disparu. Active virtuellement sur les réseaux sociaux et donnant le meilleur de moi-même pour vous accueillir en boutique, je l'avoue, mon blog a quand même été quelque peu délaissé. 

 

Aujourd'hui me voilà reboostée afin que ce bel outil devienne un moyen supplémentaire de faire découvrir aux plus curieux d’entre vous l’herboristerie. J’aspire à vous partager ma passion pour que les plantes deviennent vos alliées au quotidien. C’est un peu mon rôle d’herboriste me direz-vous. Oui, mais pas seulement. J'aurais d'autres occasions de vous parlez plus en détail de tout ce que fait un.e. herboriste. Mais pour l'instant, ma priorité est que vous puissiez utiliser cette médecine ancestrale pour développer votre autonomie à la santé par les plantes. 

 

 

Préservez votre santé au naturel

 

 

Herboriste depuis plus de dix ans maintenant, j’ajoute à ma profession quotidienne la casquette de thérapeute, et voilà que toutes ces rencontres m'offrent un formidable aperçu des comportements humains. Entre ceux désireux de se remettre en harmonie avec les cadeaux de la nature et ceux qui cherchent à préserver leur santé en utilisant ses outils ancestraux, j'observe une belle palette de personnes désirant renouer avec les plantes. Et c’est exactement ce qui m'anime chaque jour : l’envie de partager, encore et toujours plus!

 

Alors que la santé de millions de personnes est aujourd’hui mise en cause, entre autre par cette épidémie du COVID-19, nombreux sont ceux qui traversent le pas de ma boutique désireux de stimuler leur immunité par des moyens efficaces et naturels. Je ne vous cache pas que l’extraordinaire machine humaine est unique et complexe et que pour de meilleurs résultats, rien de mieux que d’envisager.

 

Quand on parle de plantes médicinales et d’herboristerie, il est intéressant de poser certaines balises nécessaires à une bonne compréhension. Les amalgames étant nombreuses, j'aimerai, par respect pour votre corps et pour toutes ces merveilles de la nature, rétablir certaines confusions. Laissez-moi donc, le temps de quelques lignes, améliorer votre culture générale “ herboristique” afin de mieux vous accompagner au naturel.

 

 

Plantes de l’immunité, de quoi parle-t-on?

 

 

 

Comme je vous le disais, les confusions sont souvent nombreuses, entre autre lorsque l’on parle des plantes de l’immunité. Agissez en connaissance de cause et votre santé vous dira merci! D'autant qu’elle dépend directement de votre système immunitaire. Plus vous la comprendrez et plus votre immunité aura les ressources nécessaires à votre protection. Souvent, un déséquilibre, des carences, des déchets ou des toxines non-éliminées, des surcharges qui s’entassent, une hygiène de vie négligée et voilà que tout notre système est fragilisé!

 

De ce fait, en cette période d'épidémie, les demandes quant au renforcement de l’immunité abondent! En herboristerie, lorsque l’on parle de renforcement immunitaire, on se réfère inévitablement aux plantes de l’immunité. Il est important d'apporter ici de la nuance. Ces plantes se distinguent en deux catégories: les immuno-modulatrices et les antimicrobiennes. 

 

1. Les plantes immuno-modulatrices

 

 

Les plantes immuno-modulatrices sont celles qui soit stimulent soit freinent les réactions de votre système immunitaire. En d’autres termes, elles peuvent renflouer les réserves immunitaires tout autant qu'elles peuvent restaurer un système fragilisé. Mais elles ne peuvent pas remplacer une hygiène de vie que vous n’avez pas. Elles s’utilisent sur un moyen terme (trois à six mois) et réalisent un travail de fond. Si vous souhaitez agir de manière préventive, ces plantes sont idéales.

 

Quelques exemples de plantes immuno-modulatrices:

 

  •  les champignons médicinaux (reishi, shiitake, maitake,...) sont d’excellents immuno-modulateurs. Grâce à leur teneur élevée en bêta-glucanes, ils sont de précieux  alliés pour le bon fonctionnement de votre système.  
  •  les plantes dites adaptogènes, qui permettront d’améliorer la résistance telles que l’astragale, l'ashwaganda, le tulsi, l'éleuthérocoque,...

 

2. Les plantes antimicrobiennes

 

 

 

Sans entrer dans des explications complexes, les microbes sont des micro-organismes de différentes sortes. Si certains microbes sont nos alliés, d'autres causent des maladies : on les appelle alors “pathogènes”. Les trois principales familles de microbes sont : 

 

  • les levures et les champignons
  • les bactéries
  • les virus

 

Les antibiotiques de synthèses agissent sur toutes les bactéries : celles qui sont à l’origine de l’infection autant que vos bactéries alliées. Les plantes antimicrobiennes, au contraire, préservent nos bactéries amies et donc notre terrain. A l’inverse des immuno-modulatrices, les plantes anti-microbiennes se consomment sur du court-terme. On estime qu’au bout de 7 à 10 jours, leur puissance aura eu le résultat escompté. Notez que souvent, dans l'univers des plantes médicinales, les plantes antivirales et antimicrobiennes sont les mêmes.

 

Le thym, par exemple, défendra notre organisme parce que c'est un excellent antibactérien et un excellent antiviral mais ce n'est pas un immuno-modulateur. Attention, consommé sur un long terme, le thym peut irriter les reins. N'oubliez jamais que ce n'est parce qu'une substance est naturelle qu'elle est sans danger!

 

L’ail fait également partie de la catégorie des antimicrobiens. Il est un véritable allié pour notre santé et il agit comme un puissant antibiotique naturel, un antihypertenseur et il est capable de baisser le taux de cholestérol.

 

Vous l’aurez donc compris, les plantes médicinales sont complexes. Les réduire à des contenus simplifiés à outrance sur internet leur fait perdre une partie de leur incroyable pouvoir et surtout les décrédibilise. Néanmoins, leur compréhension est tout à fait accessible pour toute personne désireuse de les apprivoiser.

 

Photos by Sarah Pflug from Burst 

d'ASSYA L'HERBORISTE ​

le blog

 

L'auteure : 

Assya Garcez

Herboriste & Thérapeute

Retour à la liste